27
Mai

Eglise et chapelles

Eglise Saint Pierre

Eglise Saint Pierre

L’église paroissiale contemporaine de la création du village (fin XVe ou XVIe), a été plusieurs fois reconstruite au XVIIIe et au milieu du XIXe après avoir été endommagée par un incendie.

A voir : les tableaux anciens (du XVIIe et XVIIIe), un gisant en bois sculpté du XVIIIe.

La chapelle du Saint-Esprit (Pénitents Blancs) date du XVIIe. Le linteau de la porte, en pierre gravée, représente deux pénitents portant cagoule et encensant le Saint-Esprit, symbolisé par la colombe.

La chapelle Notre-Mère des Miséricordes (Pénitents Noirs) est surmontée d’un clocheton baroque de plan triangulaire, assez rare dans la région, coiffé d’un petit dôme du XVIIIe. Rénovée en Juin 2010, elle accueille désormais annuellement des expositions culturelles temporaires.

Chapelle Saint Sébastien Copyright Alberto Garin

Chapelle Saint Sébastien Copyright Alberto Garin

La Chapelle Saint-Sébastien (fin XIIIe ou début XIVe)

Située au pied du cimetière du village, elle est citée bien avant 1567. Elle fut la première paroisse sous le titre de St Pierre et a servi de lieu de culte pour les habitants du « Vieux Castellar » (daté du XIIIe). Seul monument roman du canton, elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1925. En 1995, des travaux d’aménagement à l’intérieur vont mettre à jour la sépulture de Jean-Paul Augustin Lascaris (1720 – 1797), dernier seigneur du village.

La chapelle Saint-Roch dite chapelle du « Bon Voyage »

Comme à l’accoutumé, cette chapelle est légèrement éloignée du village. Elle se situe en contre-bas, à 300 mètres du parking, sur la route des granges Saint-Paul, au début du sentier pour Menton. Mentionnée dès 1582, elle

était fréquentée par les confréries et les habitants lors de la procession du Saint le 16 Août. Après la messe, on y bénissait les animaux de trait, de bât, de maison ou d’embouche.

La chapelle Saint-Antoine Abbé

Située sur l’actuel parking St Antoine, elle n’est signalée qu’à partir de 1578. Son porche ouvert est caractéristique de l’architecture rurale du pays niçois et de la Provence. En 1623, son parvis fut le théâtre d’un procès en sorcellerie au cours duquel une « sorcière » fut pendue puis brûlée, ses cendres éparpillées dans le site médiéval du Vieux Castellar.

Chapelle Saint Bernard

Chapelle Saint Bernard

Le col et la chapelle Saint Bernard

La chapelle Saint Bernard se situe sur le GR52, à 760m d’altitude, au col du même nom, à une heure de marche du village. Mentionnée pour la première fois en 1582, elle a probablement une origine médiévale. La chapelle actuelle date du XVIIe et XVIIIe. Elle se situe sur un lieu stratégique connu probablement depuis l’antiquité et le Moyen-Age. Bernard de Clairvaux emprunta ce chemin pour se rendre à Rome.

Leave a Reply